Forum de L'Avant Garde des Brigades Fantomes.
 
AccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Jaina D'Arcy

Aller en bas 
AuteurMessage
Jaina

Jaina

Messages : 29
Date d'inscription : 04/11/2007

Feuille de gardien
Points de vie:
Jaina D'Arcy Left_bar_bleue521/521Jaina D'Arcy Empty_bar_bleue  (521/521)
Profession principale: Guerrier
Profession secondaire: Necromant

Jaina D'Arcy Empty
MessageSujet: Jaina D'Arcy   Jaina D'Arcy Icon_minitimeMar 6 Nov - 20:58

Nom : D'Arcy

Prénom : Jaina

Age : 25 ans

Profession principale : Guerriere

Profession secondaire : Rôdeuse

Description physique : Jaina est une athlète au corps quasi parfait (à part ça les chevilles vont bien... oui, parfaitement). Un visage aux traits fins, où des mèches d'une chevelure argentée tombent librement sur un regard aux reflets d'or. Une expression concentrée permanente sur le visage. Et non pas coincée, ce qui n'a rien à voir. Quelques cicatrices sur son corps, vestiges d'anciens combats, d'anciennes erreurs... Son signe particulier? Tout réside dans son regard... Un oeil bleu l'autre brun (avec les reflets... oui, c'est le builder des SIMS le RP en général).

Description morale : Autant elle est plutôt calme et réfléchie dans la vie (avec un humour merdique, j'en conviens... Et alors, hein?), c'est une grosse bourrine au combat, voire suicidaire (completement, meme, heureusement que Dieu a inventé les mercenaires guerisseurs xD). Pas très tactique. Par contre très fidèle à ses supérieurs. Bonne élève. Au début réservée mais fort sociable par la suite.

Biographie : Je suis née sur les Terres Istaniques... J'ai toujours vécu là-bas. Je n'ai jamais voyagé en Tyrie. Mais qu'importe, tout le monde s'en fiche... Ah c'est marqué biographie, ça veut dire que tu écris ta vie... Bon...

Je suis née il y a donc 25 ans dans une province reculée, située dans les étendues de Zehlon. Entourée des lanciers du Soleil... Une faction qui fait rêver tous les gosses. Les garçons, un peu moins les filles.. Evidemment, être occupée à jouer à la poupée, à la maîtresse ou à la vendeuse c'est plus interessant que d'être un chevalier à l'armure dorée volant au secours des gentes dames.
Pas moi cependant. Etonnant, hein?
Mes parents m'ont abandonnée à ma naissance à Zehlon. Pas de chance. J'aurais pu tomber sur un sage qui m'aurait formée en tant que moniale. Ou pas. Et bien je fus recueillie par un modeste couple de paysans, des plébéiens campagnards, qui ne juraient que par la qualité de la Terre et les Lunes pour déterminer les augures. J'ai appris à être comme eux. Oh, je ne dis pas que j'ai été malheureuse. J'ai eu une enfance plutôt paisible, et simple. Avec un percepteur qui passait trois jours par semaine pour nous dispenser de l'éducation minimale qu'un habitant d'Istan devait connaître pour ne pas passer pour inculte devant les lanciers. Le reste de la semaine était consacré au travail de la Terre.
J'ai été sérieuse dans mes études. Au final, je fuyais souvent les champs pour me rendre à la bibliotheque de Zehlon, m'immerger de science et de savoir. Pour rejoindre aussi mes amis, des garçons pour la plupart, tous destinés à suivre les traces de leur guerrier de pere. C'était mon rêve. Alors secretement, je m'entrainais. Je courrais pour rejoindre la bibliotheque, je me battais avec eux. Et je les ridiculisais souvent. Modestement...

Mon adolescence m'a ramené les pieds sur terre. Mes rêves de guerriere et d'honneur furent anéantis par la maladie de mon père adoptif. Etant leur seule enfant, je me devais de reprendre la ferme en cas de déces du patriarche. Je devais diriger les trois apprentis. La pire des punitions pour une femme qui a toujours rêvé de porter les armes et défendre sa terre des hordes de corsaires. Même si au fond de moi, j'en gardais une certaine rancune, je ne pouvais pas en vouloir à mon pseudo géniteur qui m'avait tout le long de ma jeune existence choyée comme sa propre fille. Mais je n'aspirais qu'à quitter Zehlon.

Finalement l'occasion se présenta. Alors que je ne l'esperais plus. Le village, alors paisible, fut attaqué par des corsaires...

J'étais en train de gérer la récolte. Ce n'était pas trop facile et le temps n'était pas radieux. Mes trois apprentis étaient à mes côtés, quand leurs cris brusquerent le silence studieux. Le pire, ce fut pour moi l'impuissance des miens. Ceux que j'avais cotoyés depuis des années, qui hurlaient et mouraient sous mes yeux. Le sang. La panique. Les femmes et les enfants qui n'ont pas étés épargnés... La peur dans leurs yeux... Et une odeur qui ne me quittera plus... Celle de la mort... Des morts... Le sang sur mes mains, le feu qui ravage notre terre que nous avons mit tant de temps à dompter... Tout notre travail anéanti en l'espace de quelques heures...

Nous étions désorganisés... Il leur fallait un leader... Quelqu'un qui puisse les prendre en main...

N'écoutant qu'un courage désespéré (et qu'on pourrait qualifié sans ciller de suicidaire, ça ne me dérange pas), j'ai pris ma faux. Comme dans les films style le Roi Arthur (Keiiiraaa xD), je la brandis haut et fort :

- A moi ma gaaaaaaarde !

Mes amis tout d'abord et mes apprentis se rallient à moi, comme sous l'étendard de Jeanne D'Arc, prets à me suivre jusqu'à la mort. C'est peut-être en les voyant tomber sous les coups des corsaires, un à un (oui, ça sonne Tribu de Dana) que j'ai pété mon câble. Désormais, avec une arme en main, on ne m'arrête plus...

Accompagnée d'eux puis des miens en général, j'ai fait abstraction de l'environnement autour de moi. Rien... Les cris, le bruit, le fracas des armes, le sang sur mes mains ou sur ma poitrine... Plus de question. Juste mon arme. Et ma rage. Ma vengeance personelle contre ces étrangers qui ont détruit mon village. Et aussi la rancune d'avoir été cloitrée ici, comme une Franciscaine. Peut-être même la rage d'avoir été abandonnée... Qu'importe. Balthazar s'était incarné en moi. J'étais devenu sa main vengeresse. Son outil. Son esclave.

Ce fut un massacre. Un vrai massacre. Soudain, je m'arrête, hors d'haleine, le glaive en main (oui, j'ai changé, entre temps, j'ai droppé un glaive xD), le visage et les yeux maculés de sang, couverte de cette odeur cuivrée que j'avais tout de suite aimé. Aimé? Aimer le sang? C'était effrayant... Quand je m'en suis rendue compte, je l'ai détesté. Schizo vous dites? Oui, pourquoi pas.

Un grand cri de joie résonna dans la plaine, venant du choeur des survivants de mon village. Ils étaient vraiment peu nombreux... Une poignée... Peut-être dix au grand maximum... Je ne savais plus... J'ai oublié... Je devrais avoir honte.

J'étais sur une sorte de colline. De là, j'avais une vue panoramique du village. Dévasté. Des ruines fumantes, où s'entassaient des cadavres, de corsaires ou de villageois courageux qui ont donné leur vie pour rien...

Mon coeur se brise quand je vois des visages qui me sont chers figés dans la raideur de la mort. Mais même quand mes yeux se posent sur des gens que je n'avais pas eu l'occasion de connaître, ils s'emplissent de larmes amères.

Le grand leader tombe à genoux. Elle pleure, à chaude larmes. Longtemps. Pour chacun d'entre eux. Mais aussi pour la victoire. Elle lâche son arme, qui tinte sur le sol devenu pourpre. Elle n'a que vingt ans. C'est un malheur considérable pour quelqu'un de son age.

Toujours en sanglots, elle sent quelque chose sur son épaule. La main douce d'un vieillard. Le chef du village, qui avait lui aussi pris les armes. Un courageux vieillard. Qui ne s'était pas débiné pour tenter de sauver le village. J'arrête de pleurer et le regarde à travers le brouillard de mes larmes.

Alors, main dans la main (souvenez vous, je suis issue d'une famille de paysans, pas de nobles Istanis), nous avons reconstruit le village, pierre par pierre. J'ai moi-même enterré tous les corps, en leur rendant hommage, un à un. J'ai pleuré. Tellement.

Pour moi, ça mettait fin de nouveau à mes fantasmes guerriers. J'avais goûté au sang. J'avais eu peur de ma réaction. Et j'avais vu la mort à l'oeuvre... Je ne toucherais plus à une arme, c'en était décidé ainsi. C'était une résolution pour garder la maîtrise de moi.

Mais le chef, qui m'avait pris sous son aile, me poussa à rejoindre les lanciers, quand des menaces étranges se firent sentir jusqu'à Zehlon... Il avait confiance en moi. Kormir avait besoin de gens comme moi. J'avais peur, vraiment... Mais je n'avais pas le choix. On me confiait une tâche. Je l'accomplirai, avec l'aide de Balthazar.

J'ai rejoint les lanciers et commencé une formation. Avec Koss. C'était dur au début. Je devais me familiariser avec une épée. Je dus apprendre des tactiques de commandement. Mais je m'améliorais rapidement (plus rapidement que mon frère Parangon, Keryan). L'épée restait un domaine de predilection. Mais je découvris l'art de l'arc. Et le domptage de familiers... Adorable flamant rose...

Ce fut pour moi une revelation. Guerriere certes, je ne pouvais pas le cacher... Mais rôdeuse aussi... Une vraie passion... L'arc et ses fleches... Un plaisir d'utilisation et un confort particulier... J'aime mes métiers.

Kormir m'accorde désormais sa confiance. Je suis premier lancier. J'ai rejoint la Brigade Fantome. Je m'y sens bien, comme chez moi, parmi tous ces puissants personnage bienveillants. Je remplis avec brio mes quête. Que j'accomplis souvent accompagnée d'une fort charmante jeune femme, une certaine Krystehal Kael Thas... Je ne m'attarderais pas trop là dessus. C'est une excellente parangonne, qui me trouble... Collègue, seulement...

[To be continued]

Ensemble d’armes principal : Epée et bouclier (le détail plus tard).

Armure : Basique Istani, il me semble.

Une tite photo pour voir votre jolie tête ^^.

Jaina D'Arcy Jainatn1

_________________
Jaina D'Arcy Signaj2nv1

Jaina D'arcy
Capitaine des gardiens
Guerrier/Rodeur
Maison de Themyskira
Revenir en haut Aller en bas
Kamui



Messages : 129
Date d'inscription : 10/11/2007
Age : 34

Feuille de gardien
Points de vie:
Jaina D'Arcy Left_bar_bleue450/450Jaina D'Arcy Empty_bar_bleue  (450/450)
Profession principale: Necromant
Profession secondaire: Moine

Jaina D'Arcy Empty
MessageSujet: Re: Jaina D'Arcy   Jaina D'Arcy Icon_minitimeDim 11 Nov - 1:31

boh ptite jaina personne te felicite pour ton travail
alors je merci pour le forum et bravo pour la presentation cheers
Revenir en haut Aller en bas
Kry Kael Thas
Admin


Messages : 149
Date d'inscription : 04/11/2007

Feuille de gardien
Points de vie:
Jaina D'Arcy Left_bar_bleue570/570Jaina D'Arcy Empty_bar_bleue  (570/570)
Profession principale: Parangon
Profession secondaire: Elementaliste

Jaina D'Arcy Empty
MessageSujet: Re: Jaina D'Arcy   Jaina D'Arcy Icon_minitimeDim 11 Nov - 11:29

Mais oui je la Felicite aussi =)

Mais elle sait ce que je penses de son travail. Very Happy

_________________
Jaina D'Arcy 1221a10
Revenir en haut Aller en bas
http://avant-garde.forumsactifs.net
Contenu sponsorisé




Jaina D'Arcy Empty
MessageSujet: Re: Jaina D'Arcy   Jaina D'Arcy Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jaina D'Arcy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de la Bourgogne
» [Seigneurie de Viviers] Hannocourt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avant -Garde Fantome :: Paperasse :: Presentation du Personnage-
Sauter vers: